Bienvenue à Paris…

…avec les laboratoires Boiron et leur campagne ciblée, qu’on voit partout dans la ville, à commencer par l’aéroport:

Il faudra quand même qu’un jour je me décide à rentrer.

Sponsorisée par Boiron, sans doute.

Ou alors, affranchie à la suite d’un long processus d’aliénation (I don’t speak French, so niiiiiiiiiiiiiice here, I love baguette and art de vivre, French people know how to enjoy time mais regarde les Parisiens sur les passages piétons purée), d’un gain historique au loto pour pouvoir vivre dans un trois-pièces sans avoir à scotcher mes factures impayées sur le frigo (mais pourquoi n’ai-je pas joué vendredi 13?!), ou bien d’une entrée subite en religion pour ne plus avoir à nager dans un océan de stress comme au bon vieux temps jadis.

Paris version bisounours, ce ne doit quand même pas être si mal. Sinon, d’ailleurs, on aurait pas autant de gros naïfs lâchés dans les rues touristes enthousiastes. Ni d’ailleurs la moindre nostalgie, ou bien jalousie.

Ceci dit je ne sais pas pourquoi je n’ai pas envie de presser le mouvement pour croire en ma réussite dans l’une ou l’autre des possibilités que j’ai évoquées ci-dessus. Depuis que j’ai revu cette affiche à la station de bus, puis devant le boulanger, et ensuite à Monoprix. Mon premier réflexe de l’aéroport n’a fait que se confirmer: crispation immédiate.

Boiron met les moyens, et la clientèle parisienne semble de fait être un bon marché. Reste à savoir si c’est un mythe, une réalité, un fait qui existe partout ailleurs aussi, ou bien encore un devenir auquel on donne vie rien qu’en répandant un verdict implicite. M’enfin, ça vaut certainement mieux que des campagnes sexistes à deux balles.

La pub, symptôme d’une façon de vivre, ou bien simplement un moyen de créer un marché? Le débat est ouvert…

Posted in Parlons franco-allemand. Tagged with , , .

3 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>