Tag Archives: til schweiger

Tous à vos écrans

Pour tous ceux (et surtout celles) qui ne le savaient pas, Tilou s’attaque au petit écran. Tilou, c’est Til Schweiger, DIE superstar allemande, dont j’ai déjà parlé abondamment ici. Un homme et un acteur qui me met des étoiles dans les yeux. J’entends son nom dans la rue, je me retourne pour vérifier des fois qu’il serait vraiment dans les parages et pour lui demander d’arrêter de traîner sa gamine partout.

Quelle ne fut donc pas ma joie d’entendre au point info de ce midi que les rumeurs vont se confirmant. Tilou souhaite décidément changer de majeure et délaisser (un peu, faut pas pousser) le cinéma pour apparaître à la TV. Mais pas n’importe où. Non non. Dans le très saint Tatort que les Allemands regardent religieusement le samedi ET le dimanche. En d’autres termes, ça a un potentiel impact très, très important. On ne peut pas comprendre l’Allemagne sans connaître l’importance de Tatort. Si vous ne connaissez pas Tatort, ce n’est pas compliqué à comprendre. Il s’agit du seul événement télévisuel qui parvient à faire vibrer les foules berlinoises sans avoir recours à 90 minutes de foot. Vous mettez un groupe de flics, du sang et une énigme à la Derrick  vaguement modernisée et voilà.  Certains cafés se remplissent grâce à ça. Tout un business. Et tout ça sans avoir eu encore recours à l’aide de Tilou: remarquable!

Pour sauver encore plus de cafés, tout va désormais s’accélérer. Til arrive. Vous me demanderez donc quel est l’intérêt pour Tatort d’aller chercher Tilou qui ne doit pas être donné, vu le cours actuel du Botox. Eh bien, apparemment, Tilou dispose d’un charisme, pour ne pas dire une crédibilité, qui manque aux protagonistes actuels. Il se trouve que ça me plaisait bien sans le charisme et la crédibilité.  Bon. Mais des fois que ça me plaise encore plus.

Quel est l’intérêt du côté de Til Schweiger? En y réfléchissant bien, je crois qu’on peut résumer ça en 3 points:

- Tilou doit en avoir assez de cette image de bellâtre vieillissant. D’autant plus que les comédies romantiques se conjuguent difficilement avec l’âge, dans le fond.  Merci à Hugh Grant de l’avoir montré malgré lui. Donc pourquoi ne pas réfléchir à un changement radical d’image via le petit écran. Camper un commissaire sexy vachement futé, vachement sur la descente, et vachement populaire, qui pour une fois n’a de bellâtre que l’apparence (en fait c’est absurde ce que j’écris: à part l’apparence, que possède un bellâtre?). Ca devrait lui plaire à Tilou. Moi à sa place j’aimerais en tous cas. Passer un cran au-dessus. A sa place, je serais même prête à m’enlaidir un peu pour sortir du rôle unique  à jouer une fois tous les 2 ans sur grand écran.

- Tilou veut encore agrandir son public féminin. Non content de les attirer au cinéma (et parfois même de faire subir ça à leur malheureux compagnon traînés là contre leur gré), il veut maintenant les surprendre chez elles, quand elles sont en train de réfléchir à leur Brötchen du soir. Il est d’ailleurs temps de penser à l’avenir: plutôt que de viser les fêtardes de 20, 30 ans qui sont susceptibles de voir les affiches de ciné, il faut viser les quinquas, fidèles dans l’adversité, plus sérieuses et attentives  à leur écran à l’heure du repas.

- Tilou se voit bien en Derrick deux. Il y a d’ailleurs relativement peu à investir: un imperméable, des grosses lunettes (faire un tour chez l'opticien, c'est en option on dirait), de la gomina, un assistant. Une carrière d’avenir si l’on se souvient de Horst Tappert, légendaire au-delà des frontières grâce à l’art du gros plan. C’est précisément ce qui manque à Tilou: l’accès aux publics féminins au-delà du Rhin et des mers. D’ailleurs Tatort, à l’étranger, pas encore entendu parler. Il serait temps. Til pourrait être l’argument clé d’une internationalisation. Je ne le comprends que trop bien, il faut jouer global et parier sur la tension dramatique. D’ailleurs ça rejoint mon point 2, bizarre, non?

Par contre pour la série je ne sais pas si c’est si futé que ça. Des fois qu’il se barre subitement pour jouer Kokowäh 2 (là où il se rend compte qu’il a non pas une gamine mais deux. 2 heures avant son mariage). Ou alors pour les producteurs de ciné. C’est vrai, il risquerait de fatiguer, à être partout.  Moins de spectateurs pour des films comme ça, ce serait dommage.

Je crois qu’on peut résumer ça par des ambitions hégémoniques de la part de la personne qui a eu cette idée. Si vous n’avez pas encore compris jusqu’où porte l’ombre de Til, songez à Banderas en Espagne et Depardieu en France. Mais en pire. Bien pire. Hégémonie, que je dis.

Lisez cet article si ça vous dit.

Bon. Tout ça pour dire que je vais voir voir Tatort tant qu’il en est encore temps. La rediffusion de la veille, ça a du bon.

Et vous, vous êtes enthousiastes?

Posted in Culture. Tagged with , , , , .